Blog

J’aime les trans! Suis-je gay pour autant?

Vous êtes attiré par les transsexuelles ? Vous vous demandez si vous êtes gay ?

Depuis quelque temps, une question vous tourmente… Vous êtes attiré par les femmes transsexuelles et vous vous demandez si, en fait, vous ne seriez pas gay ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul à vous poser cette question, et encore moins le seul à être attiré par les transsexuelles !

j'aime les trans suis je gay

Et il est vrai que dans le milieu transgenre, les questions de sexualité et d’attirance sont assez complexes.

Mais d’ailleurs, est-ce vraiment par les femmes transsexuelles que vous êtes attiré ? Ou est-ce par les transgenres ou les shemales ? Car selon vos préférences, la réponse ne sera effectivement pas la même…

Chez Transsexuelleaddict.com on a décidé de faire le point sur cette question.

Petits rappels de vocabulaire

Beaucoup d’amalgames subsistent lorsque l’on aborde le domaine de la transsexualité. Entre autres, et pour ce qui concerne notre question, et avant d’aller plus loin, quelques notions méritent d’être clarifiées. En effet, tout est une question de sexe !

  • Un transgenre est un homme qui adopte tout de la femme et de son comportement : il se sent femme, il choisit un prénom féminin, il s’habille comme une femme, etc., mais il garde son organe génital d’homme.
  • Une shemale est également un homme qui se sent femme, mais qui a suivi un traitement hormonal afin d’avoir des attributs de femme et notamment bénéficier d’une poitrine plus que généreuse et de plus aucune pilosité. En revanche, et comme le transgenre, il garde son sexe d’homme.
  • Et pour finir, une transsexuelle, est un homme qui non seulement se sent femme dès la naissance, mais qui devient femme à part entière. C’est ce que l’on appelle « une transition ». Elle a non seulement suivi un long parcours psychiatrique, de lourds traitements hormonaux, mais surtout elle a subi une intervention chirurgicale pour changer de sexe. Une transsexuelle a donc un sexe de femme.

Homosexualité – transsexualité – sexualité

Donc, la question est de savoir si l’on est, ou pas, homosexuel parce que l’on est attiré par les femmes transsexuelles ? C’est une question vieille comme le monde (car sachez-le, la transsexualité existe depuis la nuit des temps). Et d’une manière générale, on peut répondre par la négative.

Mais là encore, quelques éclaircissements peuvent se révéler utiles…

Homosexualité et bisexualité

Mais déjà, il est tout de même important de rappeler que l’on ne choisit pas, un jour en se levant le matin, d’être homosexuel, ce n’est pas un choix, on est (naît) homosexuel. Il ne faut pas confondre « attirance ponctuelle » pour quelqu’un du même sexe et homosexualité.

Dans ce cas, on parlera de bisexualité. La véritable homosexualité ne s’entend que lorsque l’on est attiré sexuellement, exclusivement par des personnes du même sexe.

Transsexualité

De même, une transsexuelle n’est pas un homme qui décide, du jour au lendemain, de devenir femme. C’est un homme qui, au bout d’un très très long parcours, à la fois psychologique, médical et chirurgical, devient une femme tant physiquement que légalement.

C’est donc bien une femme. Elle l’était intérieurement, en tant qu’homme, avant de faire le choix d’un changement de sexe.

Elle l’est d’autant plus quand son genre intérieur se voit enfin complété par son image extérieure, celle qu’elle envoie, et bien sûr celle qui se reflète dans le regard des autres.

Mais, quid de la sexualité des transsexuelles ?

Il est bon également de rappeler, que la majorité des personnes transsexuel(le)s n’ont aucun problème de sexualité. Ils ou elles ont un problème de genre.

C’est-à-dire que ces hommes ou ces femmes n’acceptent pas leur sexe de naissance car il n’est pas en adéquation avec leur sexe intime.

Ce qui veut aussi dire, qu’un homme qui décide de devenir une femme aimera toujours les femmes et qu’une femme qui devient un homme, aimera toujours les hommes.

Une transsexuelle hétérosexuelle à l’origine, peut donc ensuite être considérée comme homosexuelle et lesbienne, après sa transition, puisqu’elle sera, du fait de sa nature d’origine, plus attirée par les femmes.

Mais de nombreux(ses) transsexuel(le)s sont en fait bisexuel(le)s, et donc ils ou elles aiment à la fois les hommes et les femmes.

À ce stade, vous aurez donc compris qu’en tant qu’homme, si vous êtes attiré par une transsexuelle, vous n’êtes pas pour autant gay.

Shemale et transsexuelle, une distinction s’impose

Cependant, de nombreux hommes recherchent non pas des transsexuelles, mais des shemales, qui à la différence des premières, se voient plastiquement comme une sublimation des femmes, une sorte de « femme idéale surdimensionnée sexuellement », par le fait d’avoir une poitrine, des formes très généreuses, plus aucun poil (le poil étant le symbole par excellence du masculin), un maquillage provocateur et des tenues extravagantes.

En revanche, comme dit précédemment, les shemales conservent un pénis en ordre de marche, souvent de taille plus que raisonnable !

On peut donc dire, dans ce cas précis, que les hommes qui sont attirés par ces femmes, doivent, en effet, avoir l’envie de réaliser quelques fantasmes homosexuels.

Est-ce à dire qu’ils sont gays ? Rien n’est moins sûr. Nous nous plaçons à nouveau dans une situation de bisexualité plutôt que d’homosexualité.

De plus, il est bon de rappeler que le terme « shemale » est considéré comme insultant par les transsexuelles car il leur rappelle leur sexe d’origine que ces dernières veulent abandonner au profit de leur nouveau sexe.

Par ailleurs, ce terme est surtout utilisé dans l’univers de la pornographie et du commerce de la prostitution, il est donc conseillé de l’utiliser à bon escient et avec parcimonie.

Gay pas gay… ? En fait, vous connaissiez déjà la réponse, n’est-ce pas ?

Pour conclure, et s’il y a bien quelque chose à retenir d’une manière générale sur la sexualité, c’est que le plus important est de prendre et de donner du plaisir !

Ensuite, savoir si tels ou tels types de rencontres pourraient trahir un comportement sexuel particulier auquel il faudrait donner un nom est finalement sans importance.

Une dernière chose, et pour répondre tout de même à notre question. On naît homosexuel, on ne le devient pas, donc si vous êtes attiré par les transsexuelles, vous êtes tout simplement attiré par les femmes.

En revanche, si vous êtes attiré systématiquement par les transsexuels hommes, c’est-à-dire une femme devenue homme, ou par des shemales, il y a de grandes chances que vous soyez gay ou bisexuel, mais cela, vous le saviez déjà !

Soyez le premier à publier un commentaire.